En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre terminal, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

 

 

Les adhésions pour 2018 sont ouvertes pour les nouveaux membres depuis le 1er octobre.

Rejoignez nous !

 

Le Cercle des Amateurs des Chats Sibériens a pour objectif de faire corriger le standard défini par le LOOF, pour application au 1er janvier 2019 (présentation au LOOF courant 2018).

Dans ce cadre, nous demandons à tous les éleveurs de sibériens de participer à cette réflexion, et à nous apporter leurs remarques ou souhaits.

Le standard n'évoluera pas tous les ans, il est donc important de traiter tous les points, pas uniquement les plus évidents !

Par exemple, l'échelle des points vous semble-t-elle cohérente ?

Les réponses devront être faites point par point, pour plus de lisibilité. Merci d'argumenter précisément les points abordés.

 

Les réponses seront compilées et analysées par notre future commission du standard.

Merci d'avance pour votre participation.

 

 

 

Introduction

Le Sibérien est un grand chat à poil mi-long originaire de Russie, où, malgré une reconnaissance internationale tardive, il existe depuis des siècles.
Puissant, il se dégage de lui une impression de force confirmée par sa musculature ronde et très développée.
Compte tenu de sa morphologie, le Sibérien n’arrive à maturité que vers l’âge de 3 ans.
Le dimorphisme sexuel est fortement marqué, les mâles étant notablement plus grands que les femelles.
Note : les Sibériens colourpoints sont traditionnellement nommés « Sibériens Neva Masquerade ».

Tête :
En forme de triangle adouci, la tête est large avec des contours arrondis.
De face, les pommettes ne sont ni saillantes ni proéminentes.
Large, le crâne, est plutôt plat.
Vu de profil, le front est légèrement arrondi et est prolongé par une légère déclivité au niveau des yeux.
Le nez est moyennement court et plat.

Museau :
Rond et fort, le museau doit être sans pinch.
Les femelles ont souvent un museau plus fin que les mâles.
Le menton est arrondi sans être en galoche.
Les moustaches sont longues et épaisses.

Yeux :
Grands, presque ronds, les yeux sont bien espacés l’un de l’autre, séparés au minimum par la largeur d’un oeil.
Ils sont implantés légèrement de biais, sans pour autant avoir d’expression orientale.
Toutes les couleurs d’yeux sont admises sans qu’il y ait de relation avec la robe, sauf chez les colourpoints qui ont les yeux bleus.

Oreilles :
De taille moyenne, les oreilles sont larges à la base et séparées par une distance équivalente à une largeur d’oreille à une et demi.
Vu de profil, elles sont légèrement pointées vers l’avant.
De forme arrondie à leur extrémité, elles sont recouvertes à l’extérieur d’une abondante fourrure qui cache presque complètement leur base.
L’intérieur des oreilles est également garni de poils abondants.
Des « lynx tips » (plumets) sont appréciés.

Encolure :
Ronde et courte, l’encolure est puissamment musclée.

Corps :
De format semi-cobby, le corps, massif, lourd et musclé, a une forme caractéristique dite « en tonneau » due à la rondeur de ses côtes et de sa musculature.
La croupe est arrondie et plus haute que les épaules.
La sangle abdominale est très puissante.

Pattes :
De hauteur moyenne, les pattes sont robustes et musclées avec une ossature puissante.

Pieds :
Grand et ronds, les pieds montrent une importante pilosité interdigitale.

Queue :
La queue est large à la base puis va en s’effilant jusqu’à un bout arrondi.
Elle est fournie d’une abondante fourrure.
Idéalement, elle doit arriver à hauteur de la base des omoplates.

Robe et texture :
Mi-longue à longue, la fourrure du Sibérien est composée des trois types de poils : poil de garde, poil de jarre et sous-poil.
L’encolure, les épaules et le dos sont recouverts de poils de garde plus épais et brillants.
La collerette part de l’arrière de la tête pour rejoindre la gorge.
Le sous-poil est abondant.
Les poils du ventre peuvent friser légèrement sans que ce caractère soit particulièrement recherché.
Chez les particolores : toute proportion de blanc est acceptée quels qu’en soient la taille et l’emplacement.

Condition et équilibre

L'apparence physique générale du chat doit refléter force et vigueur, tout en gardant une expression douce.

Tolérances

D’importantes variations saisonnières sont constatées entre l’hiver et l’été où le poil est plus court et plus plat.
Le poil de garde ne se développe pas avant l’âge de 6 mois chez les chatons.

Pénalités

Taches et médaillons blancs chez les chats autres que particolores.
Profil droit.
Stop.
Oreilles trop rapprochées chez les adultes.
Museau étroit ou pointu.
Yeux en amande.
Pattes hautes.

Refus de tout titre

Manque de structure ou ossature fine.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

TÊTE = 30 points

Forme et taille = 10
Profil = 4
Oreilles = 4
Yeux = 5
Museau = 2
Encolure = 5

CORPS = 40 points

Forme = 10
Taille = 10
Ossature = 5
Musculature = 5
Pattes et pieds = 5
Queue = 5

ROBE ET COULEUR = 20 points

Longueur = 5
Texture = 5
Sous-poil = 5
Couleur = 5

CONDITION ET EQUILIBRE = 10 points

 

Pour mémoire, 93 points sont nécessaires pour un CAC, 98 pour un CAGCE...

Robes reconnues

Catégories : traditionnelle, point
Divisions : toutes sauf ambre
Couleurs : toutes sauf celles basées sur chocolat, lilac, cinnamon et fawn

Mariage autorisé

Sibérien x Sibérien

  Rafraichir le Captcha  
 

Club de race membre du LOOF.

 

20 ans du LOOF 

Membres du Cercle

Suivez nous sur Facebook